Prix et nomination
Lauréat 2017 du Palmarès de l’Architecture et de la Construction Durable
FICHE TECHNIQUE
programme Crèche de 70 berceaux sur deux niveaux + 44 logements
localisation Cergy 95
maître d’ouvrage OSICA
maître d’œuvre a+ samueldelmas
surface SHON 1 200m² crèche + 3 600m² logements
calendrier Livré en 2015

faille habitée au cœur tendre

44 logements + crèche 70 berceaux sur deux niveaux

 

Le projet s’implante de manière à dégager un maximum de perspectives vers le théâtre grâce à une légère inflexion sur l’espace public, privilégiant la diagonale est/ouest.
Le bâtiment affirme la présence de l’équipement public au travers de ces décrochés et porte-à-faux, venant « tenir » la place, dans une logique de composition marquant le renouveau du quartier.
Le projet compose un îlot à part entière creusé en son sein pour permettre un éclairement optimal de l’ensemble des volumes bâtis.
Un cœur d’îlot calme, lumineux et serein, dans un écrin de verdure.

Une peau de verre sérigraphiée de lignes argentées verticales joue le rôle de filtre, les feuilles de verre sont claires et dépolies et viennent englober la crèche, lui donnant intimité et transparence justement dosée par rapport à la place. La peau de métal déployé habillant les logements, devient support de végétation au cœur de la parcelle.
La présence du végétal est ici limitée à l’identité du cœur d’îlot mais il pourrait être envisagé qu’elle prenne plus d’ampleur sur les autres
façades du projet.

Les logements sont tous à double ou triple orientations. Composés en deux volumes compacts, ils possèdent une vêture métallique aux reflets changeants faisant écho au théâtre, ponctuée de touches de matière cuivrée, de teinte terre cuite marquant les espaces extérieurs privatifs.
Nous avons pris le soin de développer une proposition d’aménagement urbain, en cohérence avec notre projet et l’ensemble du contexte. Simple et principalement minéral, il présente l’avantage de redimensionner la place et le parvis, d’orienter les flux et de permettre une appropriation maitrisée de l’espace public. La présence d’un bassin, et d’une végétation en plusieurs strates permet de le relier au Parc de la préfecture et au Jardin du Verger voisins, pour retrouver une cohérence globale de traitement.