FICHE TECHNIQUE
programme construction d’une maison individuelle
localisation Drôme
maître d’ouvrage privé
maître d’œuvre a+ samueldelmas
surface utile 130 m²
calendrier livré en 2016

restructuration & extension

À l’écart, sur le chemin de Rouny, l’ancienne grange a été remodelée discrètement pour devenir une résidence de vacances. La structure est préservée à l’exception d’un mur pignon, fissuré et instable, intégralement abattu. Un imposant vitrage le remplace alors, coulissant entièrement pour ouvrir le salon sur la grande terrasse. Sur le pavage continu, la transition s’efface.

Les pierres récupérées ont servi à surélever la bâtisse en prolongeant la pente principale du toit pour n’en faire qu’une. Une ligne oblique qui assoie l’édifice dans le paysage et génère un étage. L’extension, accueillant la chambre d’amis, referme la terrasse, et dresse une autre ligne de toiture monopente, comme complétant la première pour retrouver la tradition.

Partout l’appareillage rustique de pierre fait surface. Blocs bruts disparates et calcaires forment une composition granulaire de blancs cassés dont se distingue ici et là le rouge d’une brique ou la forme insolite d’une pierre. Des linteaux de béton en strates ocre aussi qui flanquent les petites ouvertures dans l’épaisseur du mur de refend. Les percements laissent voir le blanc lisse du bloc humide ou parfois un coin de ciel cadré au travers d’une chambre, et annulent la profondeur réelle du bâtiment.

Par plaques géométriques l’acier tranche sur ces surfaces inégales. Il marque les ouvertures de l’étage avec une horizontale de corten brun qui tel un belvédère surveille le territoire. L’acier brut à l’intérieur habille des parois ou les plis de l’escalier soulignant la présence minérale.
La cheminée suspendue s’étire sans fin vers le plafond.

Les vues lointaines sur la campagne et ses chevaux s’étendent au-devant de la piscine découpant les reflets du petit chêne vert.